Photo de l'actualité:la catégorie de la semaine, le Tatouage Japonais categorie le zap par catégorie

la catégorie de la semaine, le Tatouage Japonais sur le dermographe

dans le zap par catégorie

 

Un peu d'histoire de l'art...
Au Japon, on utilise le terme "irezumi" pour désigner ces tatouages traditionnels, ces grandes pièces qui recouvrent de larges parties (idéalement l'integralité) du corps. Ces tatouages japonais sont de véritables oeuvres d'art et necessitent de très nombreuses heures de travail pour être terminées.
Même si aujourd'hui le tatouage japonais renvoie aux yakuzas, son histoire est bien plus ancienne, du temps où les pêcheurs japonais se tatouaient le visage pour se protéger des esprits maléfiques.
Tantôt acceptée, tantôt reniée, la pratique du tatouage reste controversée au Japon. Il n'empêche qu'en occident, ce style connait un véritable essor.
Le tatouage japonais est une discipline à part entière mais c'est aussi un style graphique proche des représentaions de l'Asie tels que nous les voyons sur les peintures anciennes.
La culture orale populaire et la transmission iconographique, les signes liés à la religion (principalement le bouddhisme) et les légendes japonaise sont les principales sources d'influences du tatoo japonais. Les motifs animaliers sont omniprésents et leurs symboliques particulièrement fortes. Dans ce style, chaque motif referme une signifiaction. Quelques exemples :
La carpe : représente le courage, la presevérance et l'endurance. Elle symbolise également la patience et la longévité.
Le phénix : il incarne la résurrection et l'immortalité de l'âme.
Le lotus : il illustre la pureté, la perfection, la beauté et la fécondité.
En bref, si vous voulez vous tatouer dans le style japonais, ne craignez pas les heures passées à endurer le piquage, le résultat n'en sera que plus mérité.